Logistique-e-commerce : la relation au Royaume-Uni

 

L’E-commerce va jouer un grand rôle dans le redressement de la logistique au Royaume-Uni qui a été durement touché par la crise financière. Ce secteur va ainsi profiter du boom des ventes en ligne qui sont promises à un bel avenir.

 

Quand la crise touche la logistique

La logistique tient une place importante dans l’économie britannique. D’après les chiffres de l’Office of National Statistics, le secteur représente 9% de la valeur ajoutée brute du pays et cumule 7% de l’emploi total outre-Manche.

Elle est par ailleurs fortement liée aux autres secteurs allant de la distribution (petite et grande) à la production d’énergie en passant par les usines. Ainsi, à l’instar de tous ces domaines d’activités, la logistique a également été touchée par la crise financière. La récession qui s’en est suivie a donné un coup de frein au secteur, car le ralentissement des activités économiques a eu d’importantes répercussions sur la demande en services de transport et de logistique.

Outre la baisse au niveau de la demande, le secteur de la logistique souffre également de l’augmentation du montant des dépenses de fonctionnement qui réduit considérablement les marges bénéficiaires des sociétés. En effet, ces dernières doivent composer avec la concurrence qui se fait de plus en plus rude et le prix du pétrole qui n’a plus cessé d’augmenter depuis 2009.

Par ailleurs, il y a aussi la pression qu’exerce la taxation du diesel au Royaume-Uni qui est tout simplement la plus élevée dans l’Union européenne.

Toutefois, la Freight Transport Association se veut être optimiste au vu du dernier rapport qu’elle vient de publier. Il en est ressorti que le secteur devrait connaitre une croissance annuelle de 5.5 % jusqu’en 2014.

 

L’E-commerce à la rescousse

Si la plupart des secteurs d’activités ont subi la crise de plein fouet, ce n’est pas le cas de l’E-commerce. En effet, les ventes en ligne ont semblé jusqu’à présent résister au ralentissement de l’économie mondiale. Au contraire, le secteur a littéralement explosé ces derniers temps. Les internautes font de plus en plus appel au commerce électronique pour se procurer des biens en tout genre, allant des marchandises d’habillement aux produits high-tech.

Les achats ainsi effectués représentent un nombre important de produits à stocker, à préparer et à livrer. Cela constitue une sacrée aubaine pour les PME et TPE œuvrant dans la logistique. Ces dernières ont ainsi intérêt à étendre leurs services aux e-marchands et concurrencer ainsi de plus grosses entreprises à l’instar de DHL ou FedEx.

Il faut savoir que la logistique est un facteur important du commerce électronique compte tenu du fait que la vente se fait à distance. Dans cette logique, une étude du groupe Interactive Media in Retail a montré que la décision d’acheter d’un cyberacheteur est influencée à 43 % par les options de livraison proposées.

 

Source : http://www.logistique-e-commerce.net